Les ondes électromagnétiques

Les informations qui suivent sont communiquées à titre indicatif et ne sont pas exhaustives.

Ondes
basses fréquences

Hautes Fréquences
Ondes pulsées

Cas particulier
le C.P.L.

Impacts
sur la santé

 

L'exposition aux ondes électromagnétiques n'arrête pas d'augmenter. Elles sont de 2 types :

 

Ondes basses fréquences : réseau électrique à courant alternatif : 220v/50 Hz en France

Chaque câble ou équipement électrique connecté à un réseau électrique à courant alternatif, dans un bâtiment ou en extérieur, émet un champ électromagnétique, combinaison d'un champ électrique et d'un champ magnétique.
Ces 2 champs se mesurent et peuvent être perturbants, en fonction de leur proximité et de la durée d'exposition.
  • Le champ électrique est existant dès la connexion à un réseau électrique, y compris sans son utilisation (exemple : lampe éteinte)
  • Le champ magnétique est présent dès le passage du courant électrique (exemple : lampe allumée). Les plaques à induction utilisent la puissance de ce champ.

Ceci concerne :

  • La distribution de l'électricité : lignes hautes et moyennes tensions, aériennes ou enterrées, transformateurs …
  • L'installation électrique intérieure : compteur, tableau électrique, câblage, rallonges, lampes et appareils branchés à l'arrêt ou en fonctionnement ...
 

Hautes fréquences et ondes pulsées

Elles utilisent une technologie sans fil permettant de transporter de la voix et/ou des données.
Le four à micro-ondes utilise cette technologie pour provoquer une agitation particulière des molécules d'eau qui se mettent à chauffer par frottement.

L'utilisation de ces technologies engendre, dans notre environnement quotidien, la présence d'ondes pouvant être très préjudiciables pour la santé, en fonction de la proximité et du nombre des émetteurs en présence. Sont principalement concernés :

  • Les téléphones sans fil DECT (1,8 à 1,9 GHz)
  • La téléphonie mobile GSM, GPRS, 2G, 3G, 4G, 5G ... (portables et antennes relais)
  • Le Wi-Fi (2,4 à 2,4835 GHz, 5,15 à 5,35 GHz, 5,47 à 5,725 GHz)
  • Le BlueTooth (2,4 à 2,4835 GHz)
  • Les ondes radars et les faisceaux hertziens
  • Le four micro-ondes (2,450 GHz)
  • Le Wimax (2 à 11 GHz, 10 à 66 GHz)
  • Les compteurs communiquants :
    • Linky : consommation d'électricté, mis en place par Enedis (anciennement eRDF)
    • Gazpar : consommation de gaz, mis en place par GRDF et ENGIE (anciennement GDF SUEZ)
    • Autres : consommation d'eau, mis en place par les fournisseurs locaux
 

Cas particulier : le C.P.L. (Courant Porteur en Ligne)

C'est la combinaison permanente :

  • des ondes basses fréquences de l'électricité (50Hz)
  • d'un signal de haute fréquence  (internet, video, ..) qui varie entre 9 et plus de 150 kHz (exemple : compteur Linky, boitiers CPL vendus dans le commerce et/ou fournis avec la box (FreePlug ....)